En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Info presse

Forum EDD

Par admin saut-de-sabo-saint-juery, publié le lundi 14 avril 2014 16:32 - Mis à jour le lundi 14 avril 2014 16:32

Saint-Juéry. Le développement durable au collège

 

 

L'allocution de Jean Paul Raynaud devant collégiens et personnalités.

L'allocution de Jean Paul Raynaud devant collégiens et personnalités.

 

La 7ième édition de l'Éducation au Développement Durable à l'attention des collégiens Tarnais, était accueillie au sein du collège du Saut de Sabo cher au principal M Peytavi. Le département du Tarn est un département pilote dans ce domaine, et Mme Anne Calvet, parlant au nom de Mme Mireille Vincent, inspectrice académique, a tenu à le souligner. Elle a parlé de «remarquable travail dans le Tarn», «d'excellent accompagnement», avec l'engagement de 22 collèges sur 31, et de «partage», «vous avez réussi à créer un groupe développement durable, et je vous invite à postuler à l'obtention du label E3D».

Après une allocution introductive fort bien enlevée du maire Jean Paul Raynaud, c'est Daniel Vialelle, vice président du département et délégué à l'environnement, qui a joué avec talent, le rôle de M Loyal. Rejoignant les divers ateliers et panneaux disposés par les élèves -couvés par des enseignants très impliqués-, enseignants et surtout élèves furent conviés à s'exprimer sur l'initiative de chacun de leurs établissements.

Des économies d'énergie

Manifestation d'ampleur- l'exposition se déroulait dans plusieurs bâtiments et à l'extérieur- elle touchait à de nombreux sujets:économie d'énergies, gestion des déchets, recyclage, modes de consommation. Cette manifestation doit beaucoup au volontarisme du département, à la présence d'enseignants visiblement très impliqués, et à l'action du coordonnateur départemental, enseignant détaché sur la mission développement durable, M Walter Schroeder. Douze collèges présents, autant d'expériences diverses. Mais arrêtons nous sur une expérience de bon sens initiée par le collège Balzac à Albi. Le seul remplacement d'un petit pain à la cantine, par du pain tranché, permet d'économiser 37€ par jour sur ce poste, ce qui a permis de rembourser sur 15 semaines la trancheuse de pain. Le self service permet également des économies appréciables.

Mais de très nombreuses autres expériences sur les sujets cités plus haut préparent nos jeunes à devenir des adultes responsables et solidaires. Rafraîchissant!